Blog

Entre tourmente révolutionnaire et grand tournant Universel


Notre chaudron collectif est en pleine ébullition en ce moment ! ça chauffe dur pour les grenouilles que nous sommes


L’actualité nous ébranle tous, chacun à des endroits différents de nos vies ! personne ne reste de marbre face à de tel changements sociétaux. Chacun réagi à sa manière, chacun répond depuis son point des vue, ses peurs, ses émotions, son actualité, ses priorités, ses croyances, ses idéaux, ses espoirs et désespoirs.


Souvenons-nous de la leçon de la grenouille : gare à l’anesthésie…. Ne nous laissons pas endormir, le chaudron boue fort fort, sortons de votre torpeur, réveillons-vous ! Notre responsabilité individuelle est plus que jamais appelée à s’affirmer face à l’autorité extérieure qui tente de passer en force en bafouant nos libertés en tant qu’humains et en niant les lois universelles, dont voici un rappel :


««««««««««

- L'Amour est la base de tout, Il Est omniprésent et omniscient, Il sous-tend toutes les autres qualités divines, qui en découlent : la joie, la paix, la complétude, l'harmonie, la confiance, le respect, la beauté, la bonté, le bonheur, les bénédictions...


- Nous sommes tous reliés, chaque pensée, chaque action ont une conséquence et affectent l'ensemble : "Ce que vous faites au plus petit d'entre nous, c'est à Moi que vous le faites".

- Nous sommes Un, à la fois la goutte d'eau et l'océan, nous sommes littéralement l'océan dans une goutte d'eau.

- Tout part de l'intérieur et va vers l'extérieur, celui-ci n'étant que le miroir de nos vibrations.

- Nous sommes soumis à la loi de cause à effet, nous récoltons ce que nous semons, ou, avec d'autres mots, par la loi de l'attraction, nous recevons au même niveau que nous émettons.


««««««««««


J’ai reçu quelques mails de personnes me demandant comment je fais pour traverser cette période agitée. Je crois que le plus important aujourd’hui c’est de rester centré sur soi et ses besoins afin de d’écouter les réponses qui nous sont propres et uniques. Puis de se mettre en total confiance avec la vie et de vivre l’instant présent dans la joie.


En dehors de cet état d’être que je m’applique à incarner, non sans difficulté. L’actualité astrologique s’avère pour moi un guide puissant et sage, que je suis avec beaucoup d’attention.

C’est pourquoi Je vous propose de résumer ici les différentes configurations astrologiques qui m’aident à comprendre le sens spirituel de nos expériences dans la matière. Cette lecture permet une certaine prise de hauteur nécessaire pour ne pas se laisser embarquer par des schémas humains qui se limitent au plan de l’incarnation.


Entre tourmente révolutionnaire et grand tournant Universel, quelle est la posture à adopter ?


1/ L’enseignement du signe du Verseau

Le signe du verseau est plus que jamais activé en ce moment, pour 2 raisons astrologiques :


1- Nous nous approchons de la fin de ll'Ere des Poissons pour entrer dans l’Ere du Verseau

2- Saturne, planète de l’autorité et/ou de la responsabilité individuelle traverse le verseau en ce moment et jusqu’en 2023


Alors, avant toute chose, revenons à l’énergie du Verseau.


Du point de vue de la nature, ce signe est analogique au milieu de la saison d’hiver. Nous sommes en janvier/février, moment de l’année où le soleil apparait peu, il fait froid, le développement de la vie est invisible aux yeux de l’homme, tout parait désolé et mort… Et pourtant …. La vie prépare son renouveau.

Ce regard permet déjà de prendre de la hauteur : s’il vous arrive de vous dire, comme moi quand j’ai le moral dans les chaussettes, que l’humanité végète et que toute vie est en train de disparaitre, que le monde va à sa perte et qu’il n’y a plus d’espoir et bien ce n’est qu’une illusion, car le processus de germination est en route, dans les profondeurs de notre civilisation.


Et pour germer une graine a besoin de quoi ? D’eau, de lumière, d’une température favorable et de terreau.

Donc par exemple nous pourrions nous dire : avec quel terreau nourrissons-nous les graines à venir : la peur ou l’amour ?

Ce processus de germination se fait dans l’obscurité de la terre, mais la lumière est essentielle pour cette graine. En ce moment nous traversons une période bien sombre, mais la graine est en processus d’où l’importance d’inonder ce monde de notre lumière intérieure, pour lui permettre de croître.


En astrologie, le Verseau est une énergie d’air, yang, il est donc émissif, et à besoin de diffuser l’information, quand il n’est pas aligné il la disperse.

Il aime communiquer ces certitudes, chercher à concrétiser ses projets. Altruistes, il veut fédérer, réformer, faire la révolution,

Se sachant unique, car individualisé, il impose ses rythmes, anticipe l’avenir. C’est le signe de l’avant-garde, de l’utopie, des nouvelles technologies. Il veut se démarquer, il a le sens de la fraternité, de l’amitié et cherche à relier les hommes entre eux pour une amélioration commune grâce à une création collective dans des fédérations où chacun garde son identité.

C’est un indépendant qui recherche la liberté.. il nourrit ici l'énergie d'amour universel, acceptant la diversité et la complexité de chaque Être humain.


Son côté sombre c’est quand ses certitudes deviennent un combat contre la bêtise humaine, et qu’à vouloir défendre ses valeurs il en oublie l’humain. Il devient alors sectaire et surtout misanthrope. Son aversion pour le genre humain fait qu’il devient un marginal ou un réactionnaire. Il voudrait au fond de lui appliquer l’égalité de manière idéologique, sans se préoccuper de la demande réelle et des besoins du moment. Le Verseau en vient à ressentir de l’injustice face au dysfonctionnement social et solidaire. Il rejette alors toute personne n’ayant pas le même idéal que lui, estimant qu’elle bafoue des droits et des lois universels. Il nourrit ici l'énergie de peur face à la folie humaine


Manifester des valeurs spirituelles et les mettre au service de la communauté, c’est l’indice qu’il a atteint la maturité psychologique, mais souvent il recule devant les responsabilités et l’effacement de l’égo que cela implique.


Si vous avez vu le film « Captain Fantastic », le père de famille illustre bien cette énergie Verseau dans sa lumière comme dans son ombre


. Cet homme a à cœur de faire vivre ses enfants dans une autre réalité que celle proposée par la société de consommation qu’il rejette en bloc. Son aversion pour le genre humain fait qu’il préfère vivre dans la forêt. Chaque enfant porte un prénom unique, inventé par leur parent. Ce père leur impose ses rythmes, leur prodigue le « savoir » qu’il estime nécessaire à leur évolution. Il souhaite que ses enfants développent leur esprit critique, il cherche le débat, il teste leur part instinctive, il veut en faire des citoyens libres.C’est le décès de la mère qui va les obliger à sortir de leur forêt pour se reconnecter à l’autre monde.

A partir de là, ce père de famille va vivre des épreuves qui vont le confronter à ces certitudes, ses enfants vont lui faire comprendre à quel point cette vie marginale ne leur convient plus. Son égo va en prendre un coup, son idéal aussi. Et fond ce sont toutes les notions de valeurs, de liberté et d’égalité qui sont remises en question.




L’actualité me fait me poser plusieurs questions :

  • Comment composer et vivre avec un monde qui, de mon point de vue, ne reflète pas les valeurs humanistes et altruistes si chères au Verseau ?

  • Comment ne pas se marginaliser face à un monde en mutation où la notion de liberté devient une liberté sous condition ?

  • Comment vivre au mieux cette période de changement tout en restant en accord avec soi-même ?

  • Comment mieux accueillir l’autre dans sa différence ?


Regardons le sigle du Verseau : ‹


Nous remarquons que ce sont deux flux parallèles. Je trouve que cela illustre bien les deux mondes qui sont en train de se scinder.

D’un côté le monde de l’intelligence artificiel et de l’autre celui de l’intelligence collective.


Quel monde choisissons-nous de nourrir, d’amender ?


ça c’est une première question, car au fur et à mesure de notre évolution nous ne pourrons plus faire de compromis.


Est-ce-que cela voudrait dire que les 2 mondes existeront mais comme le montre le sigle du Verseau, ils ne se croiseront plus ?




« Chacun sa route, chacun son chemin « comme disait Tonton David qui avait une lune en Verseau soit dit en passant ! Les paroles de cette chanson sont assez Verseau d’ailleurs !


Peu importe la réponse, cette idée m’aide à décider d’amender le monde de l’intelligence collective ! Et en même temps une question s’invite : pourrait-on aussi inclure l’intelligence artificielle pour la mettre au service du collectif ?


2/ De l’Ere des Poissons à l’Ere du Verseau


Nous nous trouvons à la croisée des chemins. Nous vivons cette période de transition entre l’Ere des Poissons que nous quittons et l’Ere du Verseau dans laquelle nous entrons.


Ce passage d’une Ere à une autre est aussi une symbolique en soi. Car avant d’entrer de plein pied dans l’Ere du Verseau, nous allons vivre la fin de celle des Poissons. Nous assistons donc à la fin d’un système, qui pour se transformer et continuer son évolution devra accepter de lâcher le connu pour l’inconnu. Ce qui a pour effet de générer quelques résistances ! Une Ere dure 3000 ans, vu sous cet angle on peut comprendre qu’il soit difficile d’accepter sa fin.


Et pourtant elle est inévitable, car autre chose nous est proposée.


Avec l’Ere du Verseau fini « le matérialisme, tel que nous le connaissons, toute la vie sera interprétée sous forme d’énergies. »

Les 12 travaux d’Hercule symbolisent les 12 signes du zodiaque.


Celui associé au Verseau est « le nettoyage des Ecuries d’Augias ». C’est en déviant le cours de 2 rivières L’Alphée et le Pénée que Hercule purgea le royaume de son atmosphère fétide.


« Le Verseau est représenté par un homme qui porte un vase renversé duquel sortent deux rivières, celle de la vie et celle de l’amour ; ces deux mots, vie et amour, incarnent la technique de l’Ere du Verseau. Non pas la forme, non pas le mental, mais la vie et l’amour, deux mots que nous employons constamment, mais dont nous n’avons aucun concept adéquat...

…Et pour laisser entrer dans nos vies ces 2 rivières, nous devons détruire les barrières de la séparativité, tout comme l’a fait Hercule…


…Avec le Verseau nous inaugurons l’école des sauveurs du monde. Cette école va nous initier à 3 grandes choses :


- Le service désintéressé : la conscience n’est plus centrée sur nous-même, elle devient universelle.

- Le travail de groupe : les groupes de l’Ere des Poissons sont des foyers de jalousies, des terrains d’entrainement pour les ambitieux. Ce n’est pas du travail de groupe. Le travail de groupe consiste à être spirituellement seul face à nos propres affaires, oubliant tout à fait notre propre soi, ainsi que ce qui le concerne, pour le bien-être de la fraction de l’humanité avec laquelle nous sommes associés. Il n’y a pas d’ambition et personne ne cherche de privilège. Les groupe de l’Ere du Verseau seront uni sur un niveau spirituel.

- L’abnégation : rendre sacré le soi. : le soi du groupe et le soi de l’individu. Quand vous aurez fait votre possible pour abattre les murs et pour exprimer la vie et l’amour, à l’aide de votre âme dont la nature est amour, sagesse, ne vous attendez pas à de la reconnaissance. Souvenez-vous toutefois, que vous ouvrez la voie afin que, dans l’avenir, la haine et la séparation puissent disparaître. »

-

Source des extraits : « les travaux d’Hercule » Alice An Bailey


3/ Saturne en Verseau


Venons-en à parler de Saturne qui traverse le signe du Verseau depuis décembre 2020 et jusqu’en 2023.

Saturne représente l’autorité qui éduque. C’est la planète qui dit Non car c’est celle qui nous met face aux limites de l’incarnation. C’est la planète du temps, de la structure, de l’effort, de l’alignement, de la conscience et de la responsabilité individuelle !


Saturne en Verseau nous bride dans nos libertés ?!

C'est en effet ce que l'on vit sur le plan physique !


Je râle tous les jours en voyant nos libertés, nos droits, et fondements tel que le serment d’Hippocrate, le code de la santé, le code de Nuremberg, la déclaration d’Helsinki, la convention d’Olviedo, la loi Kouchner, la résolution 2361, transgressés à coups de légifération et de communication à la volée, sous couvert d’une crise sanitaire.


Je m’indigne quand j’entends le président vouloir interdire l’instruction en famille sous prétexte de vouloir protéger nos enfants de la radicalisation, puis constatant que cet argument ne tient plus faute de chiffre, « c’est le droit à l’instruction qui n’est plus satisfait en IEF – alors qu’il l’est mieux qu’à l’école - ou la question de la socialisation – alors que les études scientifiques démontrent que les enfants instruits en famille sont très socialisés » (extrait de l’article du site les enfants d'abord, pour en savoir plus cliquez ici

Comment peut-on réduire l’IEF à cela ? Comment peut-on retirer le droit aux parents de prendre en main l’instruction de leur enfant et les déposséder ainsi de leur rôle fondamental d’accompagnant ?


Voilà de beaux exemples de dérives idéologiques, une des facettes de Saturne en Verseau.


Quand j’observe le jeu politique, avec beaucoup, beaucoup de hauteur, je vois un président se prendre pour Le père de la nation, jouant de son pouvoir en semant la crainte et la peur, tout en rassurant ses ouailles qu’il est là pour leur bien et qu’il va mettre en place toutes les solutions nécessaires pour les protéger. Et pour cela tout le monde se doit de rentrer dans les rangs, pour le bien collectif.

Nous avons devant nous. l' Archétype de l’autorité qui « éduque », qui tranche, qui impose, qui dit « non » de manière totalement arbitraire et idéologique en semant la discorde. Ici saturne bloque, frustre, empêche et tente de culpabiliser les groupes d'Hommes qui ose penser autrement et qui mettent en danger les autres. Nous sommes ici dans l’ancien monde, celui du séparatisme. Si nous entrons en résonance avec ces énergies-là nous allons créer une guerre idéologique.

Cette face sombre de Saturne n’est pas rejeter ou à nier, elle existe en nous tous. La vraie question est de se demander comment je reprends les rennes de ma vie plutôt que de laisser l’extérieur décider à ma place, si j’estime que cela va à l’encontre de mon bien être. Comment oser dire Non à Papa Macron ou papa Pasteur, si je considère que leurs croyances ne correspondent pas avec mon éthique ? Si vous n'avez jamais fait votre crise d'adolescence c'est le moment !


Une autre erreur du Verseau c’est de mettre le collectif avant l’individu.


Une fois encore le zodiaque est bien fait car qui trouve-t-on à l’opposé du Verseau : Le Lion.



L’axe Lion / Verseau représente, l’Axe de L’identité : personnelle en Lion et Sociale en Verseau !

L’idée ici est de trouver l’équilibre entre les individualités et le collectif afin que l’Air du Verseau diffuse la créativité du Feu du Lion.


Le Lion enseigne au Verseau qu’on ne peut pas tout lisser sous prétexte d’un idéal d’égalité. Il est nécessaire de prendre en compte chaque individu. La réalité de chacun est complexe et unique. C’est ce qui fait notre unicité. D’où l’importance pour chacun d’entre nous aujourd’hui, d’écouter le Lion en nous pour reconnaitre nos propres besoins, et de les considérer comme inaliénables.

Une fois ce travail d’écoute de soi fait nous pourrons être à l’écoute des besoins d’autrui et se mettre au service de la société, afin d’en devenir un relai. Ainsi de consommateur nous devenons contributeur


Pourquoi y aurait-il qu’une seule stratégie pour répondre à un besoin ?

Nous sommes tellement différents les uns des autres. La diversité c’est la force d’une humanité !


A vouloir tous nous mettre dans le même bateau nous allons couler !


Une pandémie menace notre humanité, réponse unique le vaccin. Des enfants en dehors du système scolaire sont soumis à une pression religieuse, réponse unique interdire l’Instruction en famille.




Pour en revenir à la symbolique de Saturne, archétype du « père qui éduque » ; de mon point de vue, un père de famille digne de son nom a pour mission d’accompagner ses enfants sur le chemin de l’AUTONOMIE, de les encourager, de leur donner confiance en eux pour oser aller dans le monde avec conscience et discernement de ce qui est juste ou pas pour lui. Un père de famille apprend à ses enfants par ces actes au quotidien à incarner leur RESPONSABILITE INDIVIDUELLE. Ce père fédère, rassemble et prend en compte l’individualité de chacun, par ses actes il enseigne cet alignement intérieur : en se respectant en tant qu’individu et en mettant ses talents au service du collectif. Face lumineuse de Saturne en Verseau.


L’enseignement de Saturne se situe sur notre capacité à nous responsabiliser individuellement. C’est pourquoi les évènements actuels nous mettent face à des choix de vie qui nous demandent de rester intègre avec nos valeurs, nos idéaux, tout en accueillant le choix des autres !


Notre responsabilité individuelle est en jeu ici, quelques soit les choix que nous faisons. Prenons ce grand sujet qu’est la vaccination et qui génère de grands débats d’idéaux au sein des familles, groupes de travail, d’amis. Ce qui est très Verseau.


Personnellement, les actualités qui me bousculent et réveille en moi une grande colère et tristesse, m’aident à me responsabiliser.


La volonté du gouvernement à supprimer l’Instruction en Famille pour tous les Français, a été un premier coup de massue pour moi qui souhaite offrir cette expérience à ma fille. Je garde la foi que rien ni personne ne m’empêchera d’incarner cet idéal dans ma vie.


Le pass vaccinal évoqué ces derniers temps est un 2ème coup de massue dans la privation de libertés et de choix. Cela m’aide aussi à me positionner sur ce qui est essentiel pour moi. Le choix des autres ne me regarde pas, même s’il ne me laisse pas de marbre et réveille en moi l’indignation. Le Verseau m’enseigne la notion d’humanité et de diversité.


Sur un registre plus léger, je suis en train de remettre en question l’utilité de porter des lunettes, que j’ai depuis l’âge de 3 ans. Et je me demande comment je peux reprendre en main ma vision. Là encore, changement total de paradigme, je veux croire au fait que mon corps est capable de retrouver une vision normale en lâchant les béquilles que sont mes lunettes.


Je fais partie d'un collectif de parents avec qui nous avons créé un espace d'accueil pour nos enfants, qui nous ressemble car nous tendre vers nos valeurs. Ce projet existe depuis 3 ans maintenant, et aujourd'hui Saturne me demande de prendre conscience qu'il est temps de me considérer comme une contributrice à part entière de ce collectif et non une consommatrice. Cela implique que je pose mes envies, mes tensions, mes besoins, mes idées, ma voix et donc mon Lion pour me mettre au service du Projet , mon Verseau.


J'ai eu cette image qui est très parlante je trouve et qui est transposable pour vos propres expériences :

c'est comme si ce collectif était une bouée de sauvetage pour moi, car il me permet de faire autrement que ce que me propose le système. Je m'accroche à cette bouée très fort car elle me sort de la matrice. ici je me positionne à l'extérieur de la bouée. Si elle crève je coule. Je subis.

Sauf qu'en fait, JE SUIS la bouée, ce sont mes particules d'air et celles de tous les autres parents qui aident cette bouée à rester gonflée. Ici je me positionne à l'intérieur, j'ai donc le pouvoir de la maintenir gonflée ou de la laisser se dégonfler. Je suis actrice et donc pleinement responsable de l'avenir de cette bouée


La prise de conscience est là, le changement de posture que nous demande Saturne se situe à cet endroit même ! !


J’évoque ces 4 sujets de ma vie personnelles pour illustrer ce qui se passe avec Saturne en Verseau. Face aux évènements extérieurs qui me questionnent, me frustre, me bloque je fais de mon mieux, avec mes raisons, mes certitudes, j’ai le choix, nous avons toujours le choix, et quelques soit ce choix j’en prends toute la responsabilité. Ce n’est pas la faute des autres, du système, des politiques, des vaccinés, des non vaccinés, du COVID, des complotistes, des moutons. Nos faisons partie du système donc nous pouvons décider ce que nous voulons y vivre ou pas !


Et je conviens que la pression devient forte lorsque notre choix met en péril nos besoins vitaux : se nourrir, se loger.

De plus la coercition et la suppression des libertés de choisir évitent bien des dialoguent qui permettraient de trouver des réponses adaptées aux réalités du terrain et surtout qui remettraient nombre d’institutions en question. Trop compliqué, trop long, pas assez rentables ? Saturne ici réagi comme un réac’ face au changement de paradigme que propose Uranus.


Et c’est là qu’entre en scène Uranus en taureau.


4/ Uranus en Taureau


Alors là celui-là il nous fout un sacré bordel depuis son entrée en Taureau en 2019, et il y restera jusqu’en 2026.


Uranus en taureau révolutionne tout notre rapport à la matière, et à la possession. Le Taureau expérimente la notion d’avoir. Avoir de l’argent, avoir des biens, avoirs de la valeur, des talents.

Toutes nos habitudes sont chamboulées, tous nos ronrons, notre tanquillité volent en éclats avec cette planète de l’inattendu, des accidents et changements brusques ! là où Uranus passe l’inconscience trépasse ! il est le grand éveilleur, à partir du moment où nous sommes prêts à le suivre dans ses bouleversements !


Et en ce moment il est en carré de tension avec notre cher et tendre Saturne ! un bras de fer est en place depuis le début de l’année entre l’énergie de conscience de l’émancipation (Uranus) et celle de la Sécurité (Saturne) et c’est 2 planètes sont en astrologie les planètes maitresses du Verseau.

Uranus et Saturne en Verseau forment un couple intéressant, car pour révolutionner un monde Uranus a besoin des bases solides de Saturne et de sa sagesse.

Mais en ce moment ce n’est pas la grande entente, ça joue des coudes. Et l’actualité nous le montre très bien.


Alors déjà une chose qui m’aide c’est de ne pas perdre de vue que tout est cycle : ce carré va se détendre après la pleine lune du 22 août. Donc la pression va tomber petit à petit.

2ème point : on écoute toujours l’énergie planétaire la plus éloignée du système solaire, en l’occurrence ici Uranus. Quand tout se bouscule autour de nous (Uranus) on ne cherche pas à garder le contrôle (saturne), on fait confiance que tout est juste, on revient à sa responsabilité individuelle, on s’ancre et on pose nos limites en prenant en compte les changements proposés ou provoqués.


De mon point de vue ce carré de tension entre saturne et Uranus nous enseigne ceci : Uranus nous propose de nous émanciper de nos ronrons en lien avec la matière et la possession, ceux qui nous font résister et qui nous empêchent d’évoluer, de nous éveiller. Saturne a donc pour rôle de veiller à prendre nos responsabilités individuelles et à nous verticaliser dans les idéaux que nous souhaitons réellement voir s’incarner dans nos vies.



« C’est de la stabilité intérieure que naît la liberté »
Arnaud Riou

Une autre question se pose en ces temps bien troublés :

Comment puis-je choisir en conscience ce qui est juste pour moi avec tout ce parasitage ambiant ?


Je trouve une réponse avec cette dernière configuration astrologique.


5/ Notre chemin vie collectif : nœud sud en sagittaire et nœud nord en Gémeaux



L’axe des nœuds lunaires nous parle de notre chemin de vie. Le nœud sud c’est le bagage avec lequel on arrive, ici on sait faire, c’est confort, et le nœud nord c’est la destination vers laquelle nous devons aller. Là c’est l’inconnu, on ne sait pas faire.


En ce moment notre chemin de vie collectif part du Sagittaire pour aller vers les Gémeaux.

Je laisse la plume à Tristan Balguerie du blog « L’astrologie autrement », un spécialiste de la question, j’ai annoté en violet pour une meilleure compréhension :



«. Le Chemin de vie collectif dans lequel nous sommes en ce moment part de la peur du manque de sérieux, de l’incohérence, de la tromperie, voire du mensonge ou de la légèreté juvénile qui nous emmènerait dans le mur si nous la suivions (c’est le nœud Sud en sagittaire qui a peur de ce que représente l’énergie du Nœud Nord en Gémeaux) Les exemples sont tellement nombreux que je ne m’étale pas plus sur le sujet. Nous avons été baignés dans le mensonge à répétition avec un sentiment de sidération de plus en plus grand. Cette peur crée un sentiment de désorientation. En réaction à cette énergie dispersée, nous avons tendance à rechercher un axe de salut, une voie salvatrice, un truc sérieux auquel nous fier et que nous pourrions suivre avec détermination pour nous sortir de cette panade. L’idée est d’écarter toute distraction pour retrouver une direction rassurante. (Nœud Sud en Sagittaire)

Cette partie de notre Chemin de vie collectif est la partie involutive qui ne peut fonctionner naturellement à termes car elle enferme dans une obsession. Il faut donc mettre beaucoup d’énergie, de volonté, de force et de dirigisme pour tenir cet axe. (Sagittaire) Le sens de la diversité, de la multiplication des possibilités est écarté. (Gémeaux)

La partie évolutive, le haut de la vague à surfer, qui va dans le sens du courant de la vie et nous porte par son énergie, consiste à dépasser nos peurs de la dispersion, du manque de sérieux ou de l’incohérence… (C’est le Sud en sagittaire qui doit dépasser ça) pour retrouver un état d’esprit curieux, ouvert et enthousiaste. (enseignement du Nœud Nord en gémeaux) Elle consiste à faire dérailler le train de la solution unique et des projections imaginaires pour reconnecter des énergies entre elles dans l’instant présent. Les actions semblent plus modestes, ayant une plus courte portée, mais elles se multiplient à l’infini. C’est une évolution qui consiste à débloquer la parole et les échanges et à multiplier les interactions pour se nourrir de la diversité au lieu de se focaliser sur une seule pensée ou action.(nœud nord en Gémeaux)

Pour cela, nous devons abandonner toutes nos projections à moyen et court terme, quand bien même elles nous sembleraient essentielles pour améliorer notre vie. Nous le voyons bien, cela ne marche pas. Personne ne peut aujourd’hui se projeter dans les mois à venir. Cet avenir est complètement incertain. Il nous est plus accessible de décider de continuer à vivre maintenant, et de revenir à ce que nous pouvons faire dans l’instant présent sans chercher à anticiper un avenir inconnu et incertain. Facile à dire, pas facile à faire. »

Texte tiré de son blog sur la lunaison du 24 juillet 2021



Dans cet article, Je vous ai donc évoqué les différentes configurations astrologiques qui me soutiennent durant cette période bien particulière et qui de mon point de vue est décisive pour la suite de notre évolution en tant qu’humain. Nous sommes dans un grand tournant, ne ratons pas le virage, l'éveil est bout du chemin !


Remettons l’humain au cœur de nos débats, mettons nos clivages de côtés. Il y a un adage qui dit « diviser pour mieux régner » et si nous changions cette vision ! Comme par exemple "S'unir pour mieux grandir !"

Restons uni grâce à notre diversité, redevenons souverain en notre royaume, faisons les choix qui nous mettent en joie, et mettons notre créativité au service d’un monde où l’intelligence collective nous permet de grandir en tant qu’individu pour œuvrer dans la construction d’un nouveau paradigme.

Les crises dans nos vies sont vraiment des opportunités pour grandir et évoluer, avec celle que nous traversons nous allons faire une sacrée sortie de casseroles mes chères grenouilles !


Et si vous avez encore envie de lire, voici le lien vers un texte très inspirant et soutenant de Tristan Balguerie, encore et toujours, car vous l'aurez compris il fait partie de ces personnes qui m'aide à traverser ce cap !s : le passe partout


Belle route à vous !


Sophie Marot

Astrocoaching

Pour en savoir plus : cliquez ici


Autres Articles